La finance responsable en Europe

kpmg_endorsement_rgb

Revenons sur l’état des lieux de l’investissement responsable en Europe effectuée par KPMG en collaboration avec l’Association Luxembourgeoise des Fonds d’Investissement (ALFI).

L’étude recense 1 236 fonds relatifs à l’investissement responsable et qui représentent un encours de 129,49 milliards d’euros. Ainsi, ce type d’investissement responsable en Europe représente près de 1,6% du marché européen des fonds d’investissement en termes d’actifs et 2,3% en nombre de fonds. Sur le plan géographique, avec une part de marché de 28% des fonds d’investissement responsable, le Luxembourg est le premier centre de domiciliation en termes de nombre de fonds. La France arrive elle en tête lorsqu’on se penche sur les encours avec 43 milliards d’euros.

Au-delà de ces ordres de grandeurs plutôt encourageants, il convient de se pencher sur l’univers couvert par l’étude. KPMG a décidé de prendre en compte dans la définition de la finance responsable l’ensemble des fonds ayant une composante responsable ce qui englobe aussi bien les fonds ISR, la microfinance que les fonds islamique ou encore la finance solidaire à la française. La catégorisation proposée par KPMG est à ce titre très intéressante dans la mesure où elle fait le lien entre ces différents types de fonds et propose une déclinaison selon l’importance des critères ESG (environnement, social et gouvernance) pris en compte. A ce titre, les fonds ISR correspondent au fonds multi-secteurs ESG, soit la majorité de l’encours d’investissement responsable avec 704 fonds en Europe. Les autres catégories d’investissement du spectre sont celles liées à l’environnement (« changement climatique/énergies renouvelables » ; « environnement/écologie » ; « carbone » ; « eau »), au social (« microfinance », « fonds solidaires » ; « venture philanthropy ») et à la gouvernance. Enfin, une dernière catégorie a été prise en compte, celle des fonds dits éthiques (« fonds islamiques » et « fonds confessionnels »).

Bien qu’on puisse regretter cette définition très large de la finance responsable mettant sur le même plan la finance solidaire et les fonds ISR classique par exemple, cette étude a le mérite d’élargir le champ d’analyse et de mettre en perspective des alternatives possibles en matière d’investissement responsable.

Retrouvez l’étude KPMG : http://www.kpmg.com/LU/en/IssuesAndInsights/Articlespublications/Documents/European-Responsible-Investing-Fund-Survey.pdf

Crédits photo : http://be.unleashingideas.org/sites/be.unleashingideas.org/files/user-images/kpmg_endorsement_rgb.jpg


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>